Un nouveau moteur permet aux commerçants d’évaluer les risques d’impayés

"En seulement 6 mois, la technologie Veda a permis d'éviter 30 millions de dollars de fraudes" explique le communiqué de la société WePay basée à Palo Alto. L'entreprise WePay, a mis au point un moteur de recherche qui évalue les risques marchands depuis les données issues des réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter et Yelp.

Cet outil est un argument essentiel en période de crise, pour WePay qui propose une plate-forme de paiements à destination des petites entreprises américaines pour recevoir des paiement en ligne, depuis un smartphones ou tablette mais aussi pour émettre des factures.

Veda utilise des algorithmes qui exploitent et analysent les éléments et déterminent un coefficient de risques. L'outil utilise également des données intégrées et croise des références sur seulement cinq champs d'information pour analyser les risques.

Veda a besoin de cinq éléments d'information pour valider un paiement par rapport certaines entreprises qui en exigent jusqu'à 21.

Seuls le prénom, le nom, le nom de l'entreprise, l'adresse email, le numéro de téléphone suffisent.

Jusqu'alors ce type de solutions étaient réservées aux établissements importants. Les entreprises Demyst.data, Lenndo ou signifyd tentent de se positionner auprès des petites entreprises sur ce marché prometteur et stratégique.

Rédigé par : Patrice REMEUR

 

Patrice Remeur

Innovation et transformation digitale me passionnent. N'hésitez pas à me contacter pour échanger.