Le crowdfunding peut-il devenir un outil de lutte contre le chomage ?

Gittip est une plateforme qui transforme le gratuit en valeur

Gittip est une plateforme qui transforme le gratuit en valeur

L'innovation de la plateforme américaine de financement par la foule Gittip est particulièrement remarquable et propose une solution intéressante de lutte contre le chômage. Voici comment.

Gittip est une plate-forme de collecte de micro-dons. Chaque internaute qui utilise la plate-forme pour recueillir des solutions issues des communautés informatiques ou bénéficier de formations, donne ce qu'il souhaite en échange de ces services. Le don est à partir d'un cent par semaine avec un prélèvement minimum de 10 dollars. Le maximum que l'on peut donner à une seule personne est de 100 $ par semaine. Jusque là rien de très nouveau pour un modèle de crowdfunding.

Transformer le gratuit en revenu

Sauf que chez Gittip ce sont les employés qui déterminent combien ils souhaitent gagner par rapport aux fonds récoltés chaque semaine. Chaque bénévole qui jusqu'alors "travaillait" gratuitement, devient en quelque sorte un employé qui choisit combien il souhaite toucher par rapport à l'argent récolté. Il reçoit un revenu à la fin de la semaine. Le système permet donc de transformer la main d'oeuvre jusqu'alors gratuite en revenu (minime).

L'invention de l'entreprise open source

Ce modèle  est particulièrement innovant car il casse la vision de l'entreprise traditionnelle avec l'émergence d'une entreprise "open source". Chaque contributeur peut toucher pour l'instant une récompense. Mais peut être demain un revenu récurrent.

Le modèle de rémunération ? Il repose sur les revenus du paiement

La plateforme se déclare sans but lucratif. Des frais à hauteur de 2 % du montant sont prélevés sur les transactions en passant par PayPal et plafonnés à 20 $ et des frais de 15 cents avec 1 % du montant de la transaction sont appliqués en cas de conversion par un paiement par la monnaie virtuelle Bitcoin. Un supplément de 30 cents et de 2,9% de frais sont réalisés en cas de paiement par carte bancaire.

Pour en savoir plus :
http://www.a-brest.net/article14565.html

Patrice Remeur

Innovation et transformation digitale me passionnent. N'hésitez pas à me contacter pour échanger.