Le COVID-19 est un temps pour se former

Le COVID-19 impose parfois aux entreprises et salariés le recours au chômage partiel. C'est aussi un moment propice pour se former et se doter de compétences pour l'avenir ! L'Etat a lancé le 14 avril 2020 un dispositif permettant la prise en charge de formations dans le cadre de Conventions FNE-Formation. Good Info référencé DATADOCK, vous propose dans ce cadre des formations SUR MESURE avec un coach bien réel à distance pour obtenir des compétences dans le numérique et durable mais aussi l'innovation !

L'objectif est de répondre aux attentes des entreprises en prenant en charge les coûts pédagogiques et ainsi transformer cette période en temps de formation pour gagner en performances et transformations.

L'avantage est important

Le dispositif est accessible à toutes les entreprises qui ont des salariés en chômage partiel grâce à une simple convention signée entre l’entreprise et la Direccte.

L’ensemble des entreprises ayant des salariés placés en activité partielle sont éligibles sauf les salariés en contrat d’apprentissage ou en contrat de professionnalisation ou ayant un rupture du contrat de travail. Toutes les formations sont éligibles exceptées celles liées à la sécurité relevant de l'employeur.

Quasi tous les salariés sont éligibles

Il n’y a pas de critère de taille d’entreprise ou de secteur d’activité. Les frais pris en charge sont ceux des coûts des formateurs et les coûts généraux indirects (coûts administratifs hors salaires, frais généraux).

Quelle est l’aide de l’État ?

A l’exception des salaires, déjà soutenus par l’activité partielle, l’État prend en charge 100 % de ces coûts pédagogiques sans plafond horaire. L'accord est automatique si le coût moyen par salarié est inférieur à 1250€ HT au-delà il y a une instruction détaillée par la DIRECCTE. L’aide financière est versée pour 50% au démarrage de l’action et pour 50% après réalisation et production d’un bilan

Quelle est la procédure ?


Les dossiers de demande de subvention FNE-Formation sont instruits par les Directions régionales des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (Direccte) et par les opérateurs de compétences (OPCO).

La durée de la formation ne doit pas dépasser la durée de l’activité partielle déclarée. Le nombre d’heures de formation ne doit pas dépasser le volume d’heures indemnisées au titre de l’activité partielle.

Télécharger :

Patrice Remeur

Innovation et transformation digitale me passionnent. N'hésitez pas à me contacter pour échanger.