Le billet de train sur mobile est plébiscité par les voyageurs

Les voyageurs européens souhaitent davantage de services liées aux applications mobiles et à leurs commodités tels que les billets sur mobile. C'est le constat dressé par une enquête d'Accenture intitulée «European Western Rail Survey». L'enquête a interrogé 4 211 voyageurs fréquents et occasionnels du Royaume-Uni, d'Italie, d'Espagne, d'Allemagne, de France, de Suisse, de Belgique et du Pays-Bas.

Elle relève que si c'était possible de réserver facilement par mobile, 47 % des répondants en moyenne ont déclaré qu'ils seraient prêts à utiliser leurs appareils mobiles plus souvent qu'ils ne le font aujourd'hui.  Pour l'instant les appareils mobiles permettent pour 17 % des répondants, en particulier les jeunes passagers, de "régulièrement " ou "très régulièrement" réserver des billets en utilisant leurs appareils mobiles.Ce qui en fait un canal à surveiller pour les entreprises ferroviaires et elles devraient se préparer à ces modes de consommation par mobiles de plus en plus largement adoptée.

Une attente forte : la dématérialisation

Les répondants étaient également désireux de renoncer à leurs billets de transport en papier, préférant utiliser des codes-barres sur leurs téléphones mobiles à la place. "Comparée à d'autres industries, comme l'industrie du divertissement et les compagnies aériennes, les opérateurs ferroviaires sont à la traîne dans la billetterie mobile" observe l'enquête.

L'enjeu est de taille pour les paiements, la connaissance du client et les économies substantielles générées par la dématérialisation et la lutte contre les fraudes. Un demi milliard de personnes devraient utiliser la billetterie mobile pour les transports publics, y compris les trains et le métro, en 2015.

L'information reste un point clé

L'étude note également que l'information liée aux déplacements telles que les horaires des trains, le trafic et la durée du trajet, sont les applications les plus téléchargées sur les appareils mobiles. L'étude constate que "le coût relativement faible des médias sociaux, leur facilité d'utilisation et évolutivité, devraient permettre aux entreprises ferroviaires de s'engager auprès des communautés de clients existants et d'en attirer de nouveaux. Ils peut également aider les opérateurs ferroviaires à fournir des services fiables de porte-à-porte et une information cohérente, avant, pendant et après le voyage".

 

 

Patrice Remeur

Innovation et transformation digitale me passionnent. N'hésitez pas à me contacter pour échanger.