La BCE délivre 750 milliards d’euros contre la crise

La BCE a décidé de lancer un programme de 750 milliards d'euros d'achat d'actifs de titres des secteurs privé et public pour contrer les risques graves pour le mécanisme de transmission de la politique monétaire et les perspectives pour la zone euro posés par l'éclosion et la diffusion croissante du coronavirus COVID-19.

Ce nouveau programme d'achat d'urgence en cas de pandémie disposera est mis en place rapidement. La mobilisation des Etats et de la BCE dépasse les plans des USA par exemple qui pourrait atteindre 1000 milliards. La nouvelle a été appréciée des marchés mais ils ne se redressent pas pour l'instant.

Renforcer et soulager

"Les achats seront effectués jusqu'à la fin de 2020 et incluront toutes les catégories d'actifs éligibles dans le cadre du programme d'achat d'actifs (APP) existant explique le communiqué. La BCE envisage également le rachat d'autres titres. L'ambition est de soulager les banques et les Etats pour ne pas que le système craque.

"La BCE veillera à ce que tous les secteurs de l'économie puissent bénéficier de conditions de financement favorables leur permettant d'absorber ce choc. Cela vaut également pour les familles, les entreprises, les banques et les gouvernements" assure la BCE.

Vers un assouplissement des règles ?

Concernant les limites réglementaires, "dans la mesure où certaines limites auto-imposées pourraient entraver les mesures que la BCE est tenue de prendre pour remplir son mandat, le Conseil des gouverneurs envisagera de les réviser dans la mesure nécessaire pour rendre son action proportionnée aux risques auxquels nous sommes confrontés". Bruno Le Maire, Ministre de l'économie a plaidé pour un assouplissement des règles de conservation des capitaux des banques en donnant l'autorisation de puiser dans leurs fonds propres pour répondre à l'urgence et ouvrir les financements.

Patrice Remeur

Innovation et transformation digitale me passionnent. N'hésitez pas à me contacter pour échanger.