COVID-19 : Comment la crise en Chine a t-elle accéléré l’innovation ?

Alors que la Chine se rétablit progressivement, l'épisode de Coronavirus semble avoir accéléré l'innovation. La plateforme TikTok qui propose des contenus amusants est devenue désormais une plateforme B2B. La technologie de réalité virtuelle (VR) liée aux ventes d'articles est une réalité.

Des milliers de maisons vendus en ligne !

Evergrande Real Estate Group a utilisé la VR et les médias sociaux pour engager davantage ses clients. "En trois jours, les clients ont commandé 47 540 maisons en ligne en payant un mini acompte de 3 000 RMB (431 $). En conséquence, les ventes de l'entreprise ont atteint 44,73 milliards de RMB (6,4 milliards de dollars) en février, en hausse de 118%, dépassant la liste des ventes de logements de février" explique Ning Wang, co-fondateur et directeur commercial de la société chinoise PingPong.

"Nous sommes surpris par la croissance que le coronavirus a apportée à notre entreprise", a déclaré l'un des dirigeants de Evergrande Real Estate Group, ajoutant que la plate-forme propose désormais des visites virtuelles de plus de 3,3 millions de listes dans plus de 120 villes à travers la Chine. Cette hausse s'explique également par le fait qu'entre le 1er janvier et le 4 mars «environ 110» sociétés immobilières chinoises - pour la plupart de petite et moyenne taille - ont fait faillite cette année, selon Chinacourt.org

La réinvention des commerces de proximité

Dans le secteur alimentaire, les drive et livraisons à domicile ont explosé. "Les personnes âgées autrefois inaccessibles ont rapidement été converties avec les mobiles. Ils ont abandonné leur habitude permanente d'acheter uniquement des choses qu'elles pouvaient toucher, goûter et cueillir".

"Nous voyons les pousses vertes de la nouvelle croissance ici et là, et cela va certainement être un catalyseur et un accélérateur majeur", a déclaré Wang.

Paradoxe : Un progrès dans la santé indéniable

Dans le secteur de la santé, selon une étude de Bain et associé, l'IA et la télémédecine comme la pharmacie en ligne et prestations de soins se sont développées rapidement grâce aux mégadonnées et la libération des technologies.

"Pour soulager les points douloureux actuels et se préparer aux futures épidémies, la numérisation du système de santé chinois doit progresser rapidement. Les enregistrements électroniques, les ordonnances numériques et d'autres infrastructures informatiques permettront de suivre et d'analyser systématiquement les données détaillées des patients. L'IA et les mégadonnées aideront à terme les hôpitaux à réaffecter des ressources rares et à améliorer la précision du diagnostic. Ces mesures numériques peuvent briser les cloisonnements entre les hôpitaux et faire avancer le système à plusieurs niveaux" affirme Kevin Chang Partner, Hong Kong. La réglementation est également devenue plus souple pour doper la réactivité mais également la protection des individus.

Le télétravail est obligatoire tout comme l'éducation à distance

Le télétravail est devenu obligatoire en Chine, comme en France comme ailleurs. Il amène de nouvelles formes d'activités avec des services décentralisés et de nouvelles pratiques managériales. L'éducation se fait en ligne et se réinvente avec de nouveaux formats et pratiques pédagogique pour servir une nouvelle génération née avec la crise. Ils seront les décideurs de demain et nécessairement agiles et autonomes.

L'impact de l'épidémie est cependant important biologiquement, psychologique et économiquement. Il y a des morts. L'insécurité devient permanente. Des centaines d'entreprises et d'emplois sont décimés. Les investisseurs ne croient plus en un avenir stable et en cadre maîtrisé par les Etats. Le PIB mondial pourrait bien chuter.

Cependant, la crise devrait réinventer la solidité des chaines d'approvisionnement. La Chine premier maillon de la chaîne a fait sauter tous les autres. L'épidémie a accéléré les écosystèmes et fortifier les plus forts. Les maillons les plus faibles ou isolés vont disparaître.

L'administration électronique et l'effacement des structures ont été mises en place. Bon nombre de structures, fonctions et de tâches substituables ont été mises en évidence. Elles vont définitivement disparaître.

En Chine, les villes "intelligentes" ont mieux géré les crises. Les investisseurs devraient ainsi soutenir davantage ces projets et verdir les investissements.

Le Covid-19 est un drame terrible pour l'humanité, les sociétés et pour l'économie mondiale. Il va changer irrévocablement la façon dont nous recréeront nos sociétés et nos entreprises.

Le numérique apparaît comme un moyen majeur éviter l'exposition au virus et conséquences liés. C'est également un moyen de toucher d'autres marchés et clients partout dans le monde et non plus localement. Quant à la finance verte, elle émerge plus rapidement avec ces changements inéluctables. La crise est une aubaine pour repenser notre monde et atteindre nos ambitions durables en utilisant l'outil numérique.

Patrice Remeur

Innovation et transformation digitale me passionnent. N'hésitez pas à me contacter pour échanger.