2 200 milliards d’euros de pertes liés à la cybercriminalité

Le coût annuel global de la cybercriminalité dans le monde est estimé à 285 milliards d’euros dont 1,7 milliard en France. Selon une étude réalisée par Patrice Remeur, consultant chez Good Info | Conseils et publiée chez Xerfi, "les coûts liés à ces menaces pourraient engendrer une perte de 2 200 milliards d’euros d’ici 2020 pour l’économie mondiale". Ces enjeux peuvent être une opportunité pour les banques et les assurances.

Un marché prometteur mais à risque !

L’essor du marché de la cybersécurité se heurte toutefois à plusieurs obstacles. Le premier est la réglementation contraignante qui touche les secteurs de la banque et de l’assurance, notamment dans la protection des données personnelles et la traçabilité  des informations financières. Ensuite, il est difficile d’évaluer économiquement les services et assurances dédiées à la cybersécurité, à cause du manque de données fiables (seulement 30% des victimes déclarent une attaque). Enfin, les risques de la cybercriminalité, encore mal connus, sont perçus comme imprévisibles en raison de l’évolution constante des technologie

Le marché de la cybersécurité est en forte croissance et de nouvelles menaces poussent les acteurs à s'équiper (dépendance des entreprises et organisations aux systèmes informatiques, connectivité quasi-totale des ménages européens...). Certaines institutions qui peuvent subir jusqu’à 10 000 attaques chaque jour !

Pour en savoir plus : http://www.xerfi.com/presentationetude/La-banque-et-lassurance-face-aux-cybermenaces_4ABF24

 

Patrice Remeur

Innovation et transformation digitale me passionnent. N'hésitez pas à me contacter pour échanger.