Crowdfunding : WiSEED passe en Suisse

Lis moi avec webReader

La plateforme française de financement par la foule WiSEED spécialisée dans l'investissement au capital d'entreprises innovantes a annoncé son implantation en Suisse romande dans le canton du Vaud. Cette démarche traduit l'audace et le dynamisme du secteur qui répond à la fois aux attentes du public, des entreprises, des investisseurs et des pouvoirs publics.

"Après avoir financé avec succès 26 entreprises pour un montant total de 6 millions d’euros, WiSEED souhaite aujourd’hui traverser les frontières où les investisseurs privés sont culturellement ouverts à des investissements alternatifs et novateurs. Une stratégie d’autant plus pertinente dans un pays où la présence des grandes écoles d’ingénierie et centres d’Etudes technologiques européennes pérennise la qualité du tissu économique local" a déclaré François Dubrulle, responsable de la filiale Helvétique.

C'est donc tout un symbole de s'installer au pays des "Banques" et preuve du dynamisme du secteur. WiSEED annonce "une démarche qui vise à élargir sa cible d’investisseurs privés au niveau européen et de créer ainsi des synergies. C’est parce que WiSEED croit à la vision entrepreneuriale du financement participatif avec entrée au capital qu’elle entend bien poursuivre son développement à l’international et hors Union Européenne dès 2014". La plateforme pourrait prochainement également s'implanter au Royaume-Uni.

Une mutation réglementaire en devenir

Actuellement un cadre législatif en faveur du crowdfunding se met en place au niveau Européen et français, en vue de soutenir l'innovation moteur de croissance. En effet, l'industrie européenne du capital risque est faible et il y a un manque cruel de moyens financiers pour soutenir des idées novatrices. A l'échelle européenne, pas plus de 30 000 entreprises bénéficieraient de financements de business angels, de venture capitalistes ou d'une introduction en bourse. Autre difficulté, les fonds collectés par les plateformes ne franchissent pas les frontières, d'où la nécessité de s'implanter localement.

Des chiffres qui traduisent les potentialités

Malgré ces freins, la finance participative est en plein essor. Selon Massolution.com, 2,7 milliards de dollars auraient été investis en 2012 (+81%) dont 945 millions en Europe.  Les montants pourraient s'élevés à 5,1 milliards en 2013. Le financement participatif avec prise de participation représentait en 2012 116 millions.

Premier baromètre du Crowdfunding - Source : http://nicolasguillaume.fr/1er-barometre-du-crowdfunding-en-france-fpf/

Premier baromètre du Crowdfunding - Source : http://nicolasguillaume.fr/1er-barometre-du-crowdfunding-en-france-fpf/

En France, selon le site http://nicolasguillaume.fr, le financement participatif représente :
- 33 M€ cumulés au premier semestre 2013
- 503 395 personnes ayant soutenu un projet sur une plateforme de crowdfunding à juin 2013
- 23 953 projets financés avec succès en 2013.

Et les chiffres devraient fortement progresser.

Rédigé par : Patrice Remeur

Patrice Remeur

Innovation et transformation digitale me passionnent. N'hésitez pas à me contacter pour échanger.